Historique

Le 30 janvier 2007, Patricia Bergeron, Lynn Katrine Richard et Joëlle Tougas fondent le Théâtre À l’Envers .

En février 2007, le Théâtre À l’Envers, avec sa première création Woânda, présentée pour l’occasion sous forme de laboratoire public, est lauréat du concours Mon accès à la scène, organisé par la Fondation du maire de Montréal pour la jeunesse en collaboration avec la maison de la culture (MDC) Villeray—Saint-Michel—Parc-Extension et le Cirque du Soleil.

En juillet 2007, la compagnie reçoit une première subvention du Conseil des Arts du Canada afin de soutenir la production de la pièce Woânda. Le Théâtre Quatre/Corps se joint également à la production à titre de coproducteur. Une seconde résidence offerte par la MDC Villeray—Saint-Michel—Parc-Extension se conclue par la première de la pièce, le  21 octobre 2007.

En août 2008, le Théâtre À l’Envers (TAE) se dote d’un bureau de travail situé à la Suite Culturelle de la Corporation de développement communautaire de Rosemont—Petite-Patrie. De plus, il se joint au groupe de promoteurs de Scène Ouverte, un projet d’économie sociale qui vise la mise sur pied d’un centre de création artistique en arts de la scène. Cet organisme a pour mission de favoriser la mise en commun de ressources humaines et matérielles d’organismes artistiques en partageant le fruit de la démarche de ces organismes avec la communauté.

En septembre 2008, sous l’invitation de la maison de la culture Villeray—Saint-Michel—Parc-Extension, le TAE participe aux Journées de la Culture 2008. Les fondatrices de la compagnie présentent un extrait vidéo de leur travail, font une démonstration de leurs techniques de théâtre d’ombres et animent des ateliers d’initiation à ce moyen d’expression. Plusieurs familles de l’arrondissement ont participé à l’événement.

Toujours à l’automne 2008, la pièce Woânda a été retenue pour faire partie des heureux élus soutenus par Loto-Québec présente la Relève en tournée 2008, des artistes soutenus par la Fondation du maire de Montréal pour la jeunesse en collaboration avec le réseau Accès Culture.

Le Théâtre À l’Envers bénéficie depuis 2008 d’un soutien financier octroyé par le Conseil des Arts et des Lettres du Québec en collaboration avec la Conférence régional des élus de Montréal dans le cadre de la Mesure d’aide à la consolidation des organismes artistiques professionnels de la relève de Montréal. Cette mesure est répartie sur trois ans et a pour objectif général de soutenir des projets de développement organisationnel d’organismes de la relève en émergence ayant une action artistique structurante sur le territoire.

De plus, le jury des Entrées en Scène Loto-Québec 2009 a sélectionné le Théâtre À l’Envers pour présenter Woânda en vitrine de la Sélection nationale, dans le cadre de la Bourse RIDEAU 2009 (Réseau indépendant des diffuseurs d’événements artistiques unis) qui s’est tenue à Québec en février 2009. Un extrait du spectacle fut jouée devant l’ensemble des diffuseurs culturels du Québec et du Canada et a retenu l’attention de plusieurs d’entre eux. Une tournée de plus de 60 représentations à travers la province de Québec s’ est tenue lors de la saison 2009-2010. Woânda connaîtra sa centième représentation à l’hiver 2011.

À l’automne et à l’hiver 2009-2010, les fondatrices du TAE s’inscrivent aux ateliers portant sur la médiation culturelle offerts par madame Monique Rioux, codirectrice artistique du Théâtre des Deux Mondes. Ces ateliers se veulent une synthèse des connaissances acquises par Madame Rioux lors de ses nombreux projets de médiation ou d’animation auprès des jeunes et des moins jeunes. Les directrices du TAE cherchent ainsi à perfectionner leurs connaissances afin de développer une expertise en médiation culturelle. La compagnie est inscrite au Répertoire des ressources du programme La culture à l’école du ministère de l’Éducation, des Loisirs et du Sport. La compagnie agit aussi à titre de ressources pour le programme Les Renc’Arts de Villeray instigué par Création Etc.

En 2010-2011, suite à un premier laboratoire public présenté à la MDC Villeray—Saint-Michel—Parc-Extension, le TAE reçoit une subvention du Conseil des arts de Montréal pour la production de sa seconde création L’Ezdaï. Aussi, dans le cadre de Libres comme l’Art, le Conseil des arts de Montréal en partenariat avec le ministère de l’Éducation du Sport et du Loisir et son Programme de soutien à l’école montréalaise offre une aide financière pour un projet de médiation culturelle, en lien direct avec la deuxième création de la compagnie, dont une représentation de la première eut lieu à la Salle de diffusion Parc-Extension en avril 2011.

Le Théâtre À l’Envers est membre de l’Association québécoise des marionnettistes (AQM), association née de la volonté des marionnettistes de mettre sur pied un organisme voué à la reconnaissance et au développement de l’Art de la marionnette au Québec.

La compagnie est aussi membre du Regroupement pour les Arts et la Culture Rosemont—La-Petite-Patrie, un organisme à but non lucratif qui regroupe des artistes et des organismes culturels professionnels qui résident ou qui ont leur siège social dans l’arrondissement. Le regroupement a pour objectifs de créer des liens avec les autorités politiques et administratives de l’arrondissement pour y instaurer une vie culturelle plus active, d’élaborer des initiatives favorisant le réseautage des personnes et des organismes qui oeuvrent dans le domaine des arts et de la culture et de coordonner les prises de positions de ses adhérents pour une action concertée dans l’arrondissement. 

En 2011 et 2012, le Théâtre À l’Envers présente Tetsuo à l’Espace jeune de la Bibliothèque et Archives nationales du Québec (BAnQ) dans le cadre de son année «manga».  Ce spectacle-démonstration s’adressant aux jeunes de 6  à 12 ans fait le métissage su manga et du théâtre d’ombres. Patricia Bergeron adapte et met en scène une histoire inspirée du livre Histoires pour tous – Volume 11 d’Osamu Tezuka. Monsieur Kens Mukendi Kakona, monteur vidéo et musicien d’origine congolaise, participant au programme de stage Dém’ART-Montréal mis sur pied par le Conseil des arts de Montréal durant l’année 2011 – 2012, fait partie de la distribution du spectacle. De plus, l’artiste en art visuelle d’origine française Caroline Checcacci, en stage au sein de la compagnie de février à juin 2012 par le biais du programme de l’Office Franco-québécois pour la Jeunesse (OFQJ), participe à la conception et à la réalisation d’une partie des silhouettes d’ombres. Lucile Prosper, nouvellement intégrée dans la compagnie et Lynn Katrine Richard, cofondatrice du TAE, sont également de la distribution.

En 2013, le TAE est sélectionné pour participer à la tournée du Conseil des arts de Montréal en tournée pour la saison théâtrale 2013-2014 avec sa pièce Woânda qui sera reprogrammée dans des maisons de la culture et les centres culturels de l’île de Montréal en français et en anglais.

En 2014, le TAE participe à un salon contact avec des diffuseurs internationaux venus à Montréal dans le cadre du Festival Les Trois Jours de Casteliers et est présenté à la Grande Bibliothèque dans le cadre du OUF, qui est la toute première édition du Off-Casteliers. Les diffuseurs américains venus pour l’occasion manifestent de l’intérêt envers la pièce traduite en anglais. Les directrices du TAE décident d’inscrire Woânda à CINARS pour l’édition  de novembre 2014. La compagnie est sélectionnée pour participer au programme Ma Première biennale CINARS 2014. Woânda est présenté en OFF-CINARS les 18 et 19 novembre 2014 en français et en anglais à la maison de la culture Parc-Extension.

À ce jour, Woânda totalise plus de 150 représentations jouées à travers le Québec pour un total d’environ 30 000 spectateurs et poursuit sa tournée provinciale à l’automne 2014.

De janvier à juin 2015, Patience Bonheur Fayulu Mupolonga, artiste et marionnettiste d’origine congolaise, est accueilli comme stagiaire au sein du Théâtre À l’Envers, grâce au programme de subvention Dém’Art- Montréal du Conseil des arts de Montréal. Son travail consiste entre autres à mettre en images un conte africain intitulé Shamazulu en collaboration avec Patricia Bergeron et à mettre sur pied es ateliers de médiation culturelle en lien avec l’œuvre théâtrale.

Le Théâtre À l’Envers collabore avec la Maison Côte à Côte, centre de diffusion situé à Mascouche, dans l’écriture et la mise en scène d’un spectacle de création en vue de contrer le décrochage scolaire au secondaire. La pièce devrait faire l’objet d’une tournée dans des écoles secondaires en mai 2015.

 

 

 


Dernière heure

Calendrier

  • Mwana et le secret de la tortue : Salle Sanctuaire de l'église St-Jax, Arrondissement Ville-Marie, 1439 rue St-Catherine Ouest, Montréal, H3G 1S6, le 02/12/2017 à 11:00
  • Woânda : Salle Albert-Dumouchel, 169 rue Champlain, Salaberry-de-Valleyfield, J6T 1X6, le 17/12/2017 à 14:00
  • Infolettre

    Abonnez-vous à notre infolettre.